top of page

Clio Trophy

Pelamourgues prend sa revanche


Arthur Pelamourgues - © YM Macrez

364 jours après avoir vu la victoire lui échapper dans l’ultime spéciale, Arthur Pelamourgues a pris sa revanche en signant sur ces mêmes routes le premier succès de sa carrière en Clio Trophy France Asphalte. Copiloté par Bastien Pouget, le pilote Fun Meca Sport a remporté la première manche du calendrier devant les duos Yoan Corberand-Pauline Compozieux et Jean-Claude Pietri-Jean-François Muselli. Également victorieux chez les Juniors, le natif de Rodez s’installe en tête du classement général avant le prochain rendez-vous au Rallye Vosges Grand Est (14-16 juin).

D'après le communiqué Clio Trophy du 14/03/24


Trente-huit équipages étaient présents pour lancer la cinquième saison du Clio Trophy France Asphalte. Parmi eux, Nicolas Hebrard, Julien Deslauriers, Enzo Beschet et Calvin Lucas gagnaient, en plus de leur prime de départ, un pneumatique Michelin grâce au tirage au sort organisé par Ceerta, distributeur officiel Michelin Motorsport en Championnat de France des Rallyes.

Longtemps leader l’an passé dans le Pas-de-Calais, Arthur Pelamourgues frappait le premier en s’offrant la première spéciale dans des conditions grasses et boueuses. Quatrième, Julien Deslauriers répliquait en dominant les deux secteurs chronométrés suivants pour lui ravir les commandes avant de retrouver le parc d’assistance à mi-journée avec une avance de 9’’5. Le Puydômois poursuivait ensuite sur sa lancée lors d’un après-midi marqué par l’annulation de l’ES6 en raison de spectateurs mal positionnés.


Deslauriers leader vendredi soir

Avec deux nouveaux meilleurs temps à son actif, Julien Deslauriers bouclait l’étape avec un avantage porté à 30’’4. Derrière, Yoan Corberand se montrait régulier pour devancer Arthur Pelamourgues de 2’’8 tandis que Samuel Lay, Maxence Potard et Jean-Claude Pietri se plaçaient en embuscade à l’issue d’une journée ayant notamment vu Benjamin Barnouin, Romain Fostier et Tom Vauclare partir à la faute.

Samedi, la physionomie du rallye changeait sur des routes de plus en plus sèches et poussièreuses. Arthur Pelamourgues passait alors la vitesse supérieure pour s’emparer de la deuxième position et revenir à 19’’9 du leader. La Power Stage Jean Ragnotti allait toutefois bouleverser la hiérarchie puisque Julien Deslauriers et Maxime Potard figuraient parmi les nombreux concurrents à se faire piéger et être contraints à l’abandon. Arthur Pelamourgues héritait ainsi de la tête devant Yoan Corberand et Samuel Lay, qui s’offrait le maximum de points bonus en jeu avant d’être victime d’une crevaison.


Julien Deslauriers - © YM Macrez

Une fois aux commandes, Arthur Pelamourgues enfonçait le clou pour distancer ses adversaires. Fort d’un avantage de 43’’9 au départ de l’ultime secteur chronométré du parcours, le pilote Fun Meca Sport réalisait un passage maîtrisé lui permettant de sceller sa première victoire et de prendre sa revanche, un an après sa sortie dans le test final. Comme un symbole, il l’emportait avec 35’’6 d’avance sur Yoan Corberand, un écart égal au dixième près à celui qu’il comptait avant d’attaquer la dernière spéciale en 2023 !


Deux meilleurs temps pour Dachicourt

Douze mois après ses débuts prometteurs au sein du trophée, Jean-Claude Pietri s’adjugeait son premier podium devant Lucas Zielinski, monté en puissance au fil de l’épreuve. Nouveau venu cette année, Andrea Pelini s’assurait la cinquième place face à Nicolas Hebrard en signant le scratch de l’ES14. Septième, Jérôme Janny devançait Néo Rivallant, également auteur d’un meilleur temps, dans un top dix complété par Enzo Beschet et Martin Massé. Malgré deux spéciales remportées, Paul Dachicourt était contraint à l’abandon dans l’ES12. Enfin, Willy Mathey lançait aussi sa campagne en beauté en s’imposant devant Philippe Janvier et Franck Giraud parmi les Gentlemen.

Grâce à sa victoire, Arthur Pelamourgues prend les commandes du Clio Trophy France Asphalte devant Yoan Corberand, dont les efforts conjugués à ceux de Nicolas Hebrard permettent à Sébastien Loeb Racing de se hisser au sommet chez les équipes. En parallèle, Garage Gilbert Patrick devient le premier leader du Challenge Réseau Renault.

Sur les mêmes routes, Benjamin Stirling faisait belle impression pour ses débuts au volant de Clio Rally3. Le tenant du titre en Clio Trophy France Asphalte signait son premier scratch dans la catégorie dès sa première spéciale. Après une première étape écourtée par un souci de transmission, le pilote Sébastien Loeb Racing et sa copilote Florence Stirling repartaient samedi pour monopoliser les meilleurs temps de la classe Rally3, remportée par la Clio de Thomas Anacleto et Marie Stirling. Forts de leurs apprentissages, Benjamin et Florence Stirling auront à cœur de confirmer leur potentiel lors de leur prochaine apparition au Rallye Vosges Grand Est.

Le rallye basé à Gérardmer accueillera également le deuxième rendez-vous du Clio Trophy France Asphalte. Entretemps, le Clio Trophy France Terre connaîtra ses premières épreuves, en commençant par le Rallye Terre des Causses (5-7 avril).


Paul Dachicourt - © YM Macrez


 

Arthur Pelamourgues : « Cette première victoire m’offre un mélange de sensations. Il y a de la revanche, par rapport à ce rallye en particulier, mais aussi de la libération après tant de désillusions ainsi qu’une certaine concrétisation après tout le travail acharné fourni. Je pense avoir beaucoup progressé, tant dans la canalisation de mon énergie que dans mon pilotage avec l’expérience accumulée l’an dernier. J’ai appris à être patient et à comprendre qu’une course n’est jamais finie, notamment grâce à mon erreur ici même il y a douze mois. J’ai su me mettre en confiance dès l’ES1 et les temps suivaient dès que je le voulais. En ayant une avance similaire à celle de l’an passé au départ de la dernière spéciale, je me suis dit que c’était le moment de prouver que l’histoire n’allait pas se répéter. La prochaine épreuve nous mène dans les Vosges. Je ne connais pas cette manche, mais nous avons vu en 2023 que les premières boucles des rallyes que nous découvrions étaient plutôt à notre avantage. Ce sera compliqué puisque Yoan sera à domicile et qu’il était très rapide ce week-end, mais cela s’annonce déjà extrêmement intéressant ! »


 

Clio Trophy France Asphalte – Rallye Le Touquet Pas-de-Calais

Leaders : ES1 Pelamourgues - ES2 à 9 Deslauriers - ES10 à 14 Pelamourgues.

Meilleurs temps : Pelamourgues et Deslauriers, 4 - Dachicourt, 2 - Lay, Rivallant et Pelini, 1.

1. Arthur Pelamourgues – Bastien Pouget (J) 1h43’39’’4

2. Yoan Corberand – Pauline Compozieux +35’’6

3. Jean-Claude Pietri – Jean-François Muselli (J) +1’19’’5

4. Lucas Zielinski – Clémence Favy (J) +1’51’’4

5. Andrea Pelini – Jean-Louis Hottelet (J) +2’11’’1

6. Nicolas Hebrard – Amandine Borderie +2’12’’9

7. Jérôme Janny – Aurélien Beaudouin +3’19’’0

8. Néo Rivallant – Nicolas Blanc (J) +3’42’’6

9. Enzo Beschet – Emmanuel Guinchard (J) +3’44’’0

10. Martin Massé – Melvine Pitois (J) +4’07’’8

11. Samuel Lay – Cédric Pirotte (J) +4’21’’1

12. Nicolas Vanderweerde – Thiers Closter +5’26’’2

13. Anthony Diel – Yannis Gosselin +6’01’’8

14. Robin Mercier – Tom Pinchon (J) +6’53’’9

15. Amaury Facchinetti – Léo Lhomme (J) +7’18’’8

16. Calvin Lucas – Manon Perrin (J) +9’13’’9

17. Maxime Dojat – Maxence Passaquet (J) +10’25’’4

18. Willy Mathey – Maëlle Casays (G) +10’50’’3

19. Philippe Janvier – Benjamin Mondière (G) +13’06’’4

20. Franck Giraud – Sylvain Guillaume (G) +16’22’’7

21. David Jeanne – Stéphanie Rivallant +19’13’’7

22. Marc Pompei – Enzo Mahinc (J) +20’11’’9

23. Quentin Roger – Calie Danel (J) +36’37’’3

24. Rémy Narbon – Emeline Vo Dinh (J) +1h04’52’’5

25. Julien Labonde – Emma Bonnemort (J) +1h09’10’’5

26. Frédéric Misiek – Valérie Misiek (G) +1h15’29’’9


Andrea Pelini - © YM Macrez

Ab. Jean-Pierre Lejeune – Geneviève Arnavielhe (G)

Ab. Paul Dachicourt – Adèle Dachicourt (J)

Ab. Charlotte Olea – Cécile Pages (J, F)

Ab. Benjamin Barnouin – Romain Garel (J)

Ab. Julien Deslauriers – Amandine Brunel

Ab. Maxence Potard – Albin Goutry-André (J)

Ab. Thomas Santiago – Guillaume François (J)

Ab. Teddy Turco – Caroline Puel (J)

Ab. Romain Fostier – Ophélie Abchiche

Ab. Tom Vauclare – Frédéric Vauclare (J)

Ab. Maxime Krasnobaev – Pierre Delorme (J)

Ab. Romain Misiek – Thibaut Misiek (J)


CLASSEMENT CLIO TROPHY - CLASSEMENT TROPHY JUNIOR 

Comments


bottom of page