top of page

Clio Trophy : Ascenzi vainqueur au finish

Impliqués dans une lutte haletante pour la victoire, Valentin Ascenzi et Marine Lacruz ont remporté la manche d’ouverture du calendrier après avoir vu leurs rivaux Patrick Magnou et Arthur Pelamourgues partir à la faute dans les deux dernières spéciales du parcours. Également victorieux chez les Juniors, le natif de Cagnes-sur-Mer a inscrit le maximum de points en jeu en s’offrant aussi la Power Stage Jean Ragnotti pour s’installer en tête du Clio Trophy France Asphalte.



Trente-huit équipages étaient présents pour lancer la saison sur les routes du Pas-de-Calais. Avant même le coup d’envoi de l’épreuve, Jordan d’Agostino et Christophe Gouville gagnaient deux pneumatiques chacun grâce au tirage au sort organisé par Ceerta, distributeur officiel Michelin Motorsport en Championnat de France des Rallyes. Ce prix s’ajoutait à la prime de départ de deux pneus pour tous les concurrents du Clio Trophy France Asphalte.

Vendredi matin, Patrick Magnou était le premier à se mettre en valeur en prenant les commandes d’un plateau extrêmement compact. Deuxième à trois dixièmes de seconde dans l’ES1, Arthur Pelamourgues frappait fort dans le secteur chronométré suivant pour s’ouvrir une avance de 6’’2, mais Tom Pellerey réduisait immédiatement l’écart en devenant le troisième pilote à signer un meilleur temps en autant de spéciales. Si la boucle s’achevait sur une réplique de Patrick Magnou, Arthur Pelamourgues retrouvait l’assistance avec 8’’2 de marge sur Tom Pellerey, leader d’un groupe de chasse formé par six équipages en dix secondes.


Magnou contre-attaque

Patrick Magnou poursuivait sur sa lancée dans l’après-midi avec trois scratches consécutifs, à chaque fois devant Valentin Ascenzi et Arthur Pelamourgues. Valentin Ascenzi terminait toutefois la série de son rival dans l’obscurité du dernier test de la journée, mais Arthur Pelamourgues conservait bel et bien les commandes avec un avantage de 2’’7 sur Patrick Magnou et 4’’1 sur Valentin Ascenzi. Derrière, Benjamin Stirling était relégué à 31’’9 tout en devançant Yoan Corberand et Julien Deslauriers après la sortie de Tom Pellerey dans Camiers – Longvilliers.

Mis en confiance sur l’asphalte gras du vendredi grâce aux nouveaux pneumatiques S10, M20 et H30 de la gamme de Michelin Pilot Sport Pro Rally, les concurrents chaussaient les gommes pluie le lendemain pour défier le goudron détrempé par de fortes averses. Dans ces conditions, Patrick Magnou reprenait son offensive dans La Calotterie pour revenir à 1’’6 d’Arthur Pelamourgues, mais celui-ci répliquait, tout comme Valentin Ascenzi, de retour dans le match en s’offrant le maximum de dix points bonus en jeu dans la Power Stage Jean Ragnotti.


Arthur Pelamourgues - (c) YM. Macrez

La victoire s'envole

Les trois hommes de tête abordaient la boucle décisive en se tenant en moins de douze secondes. Après l’annulation du deuxième passage dans La Calotterie, l’avant-dernière spéciale voyait Arthur Pelamourgues dompter l’aquaplanning et la boue pour conforter son avance alors que Patrick Magnou sortait de route et Valentin Ascenzi partait en tout-droit. Fort d’un avantage de 35’’6, Arthur Pelamourgues pensait avoir fait le plus dur, mais c’était sans compter sur une section glissante dans la portion finale du parcours. Contraint à l’abandon, le leader de longue date laissait échapper la victoire à Valentin Ascenzi, également victorieux chez les Juniors.

Longtemps engagé dans un duel l’opposant à Julien Deslauriers, Yoan Corberand se classait deuxième tandis que son rival perdait gros dans les ultimes kilomètres. Le podium était complété par Benjamin Stirling, dont le plus beau trophée devrait toutefois arriver dans les prochains jours en raison d’un heureux événement. Régulier pour ses débuts, Tom Vauclare devançait Nicolas Hebrard d’une seconde pour la quatrième place. Le Corse Jean-Claude Pietri faisait aussi forte impression en finissant sixième pour sa première apparition, devant Romain Fostier et Tobias Laurence, un autre novice. Benjamin Barnouin et Julien Deslauriers fermaient le top dix. Enfin, Mike Souvigné s’imposait chez les Gentlemen face à Franck Giraud et Pascal Donnadieu après avoir pris les commandes de la catégorie dans l’ES4.

Grâce à son carton plein, Valentin Ascenzi mène le classement général devant Yoan Corberand et Benjamin Stirling, deux pilotes dont les performances permettent à Sébastien Loeb Racing de se hisser au sommet chez les équipes. En parallèle, Groupe Bertrand devient le premier leader du Challenge Réseau Renault cette saison.


Chauffray montre l'exemple

Tenant du titre, Thomas Chauffray a brillé au volant d’une Rally2 pour s’offrir son premier podium en Championnat de France des Rallyes. Lauréat chez les Juniors l’an passé, Tom Pieri a lancé son programme officiel avec Clio Rally4. Ralenti par une crevaison chronophage vendredi matin, le jeune espoir soulignait son potentiel avec six spéciales à son actif. Également engagé avec Clio Rally4, Styve Juif remporte le Trophée Michelin Amateurs tout en se classant deuxième de sa classe avec deux meilleurs temps en poche.

Le deuxième rendez-vous du calendrier mènera les équipages du Clio Trophy France Asphalte sur les routes du Rallye Antibes Côte d’Azur (18-20 mai). Entretemps, le Clio Trophy France Terre connaîtra ses deux premières épreuves, en commençant par le Rallye Terre des Causses (30 mars-2 avril).


Valentin Ascenzi - (c) photo Renault Clio Trophy

Valentin Ascenzi : « Cette première victoire est un énorme soulagement, d’autant plus qu’elle vient sur la manche qui n’est pas forcément la plus évidente pour moi. Tout a collé dès le départ avec l’équipe, dont je suis vraiment content du travail, et Marine, qui a su me canaliser. C’était ce qu’il me manquait l’an dernier. Je pense qu’Arthur était plus rapide que nous, mais nous avons vraiment joué ce rallye au mental. C’est l’aspect où je crois avoir le plus progressé. C’était un peu difficile samedi matin tant le terrain était très piégeux. Nous avons concédé un peu de temps, mais j’avais à cœur de bien faire dans la Power Stage pour aller chercher des points et j’ai réalisé que j’arrivais à revenir sans prendre trop de risques. Après avoir vu que la voiture d’Arthur était sortie de la route, c’était dur de finir la spéciale avec l’euphorie dans l’habitacle ! C’est dommage pour Patrick et lui, car ils ont tous les deux fait une belle course, mais je suis très content de cette victoire. L’objectif à Antibes, ma manche à domicile, sera de récidiver et j’ai toutes les raisons de croire que c’est possible avec notre performance au Touquet ! »


Clio Trophy France Asphalte - Rallye Le Touquet Pas-de-Calais 1. Valentin Ascenzi – Marine Lacruz (J) 1h46’07’’7 2. Yoan Corberand – Amélie Pierron +22’’3 3. Benjamin Stirling – Thibault Raincourt (J) +50’’5 4. Tom Vauclare – Frédéric Vauclare (J) +1’22’’6 5. Nicolas Hebrard – Bastien Dumas +1’23’’6 6. Jean-Claude Pietri – Kylian-Alexis Sarmezan (J) +1’36’’9 7. Romain Fostier – Ophélie Abchiche +1’46’’4 8. Tobias Laurence – Florian Duthu (J) +2’28’’9 9. Benjamin Barnouin – Enzo Mahinc (J) +2’38’’0 10. Julien Deslauriers – Amandine Brunel +3’10’’3 11. Enzo Beschet – Camille Clément (J) +3’48’’3 12. Martin Massé – Melvine Pitois (J) +4’06’’0 13. Arthur Roché – Quentin Proust (J) +4’20’’2 14. Romain Perrin – Albin Goutry-André (J) +6’32’’8 15. Louis Myr – Camille Flajolet (J) +7’58’’9 16. Jérôme Janny – Clément Gutierrez +8’41’’1 17. Mike Souvigné – Yoan De Mol (G) +10’43’’3 18. Maxime Krasnobaev – François Gilbert (J) +11’48’’9 19. Christophe Gouville – François Heer +11’54’’0 20. Franck Giraud – Sylvain Guillaume (G) +13’25’’8 21. Sylvain Janny – Mireille Guy +14’05’’5 22. Théo Apchie – Aurélie Vedrine (J) +14’41’’3 23. Pascal Donnadieu – Laurent Delmas (G) +16’07’’6 24. Willy Mathey – Mathieu Favreau (G) +16’31’’7 25. José Da Cunha – Magalie Da Cunha (G) +18’52’’7 26. Quentin Roger – Alysée Poillon (J) +20’37’’7 27. Jordan D’Agostino – Benoît Manzo (J) +32’40’’8 28. Ugo Girardeau – Julien Bichon +56’31’’6 29. Calvin Lucas – Amandine Houry (J) +1h13’59’’3 Ab. Arthur Pelamourgues – Alizée Pottier (J) Ab. Tom Pellerey – Hervé Faucher (J) Ab. Carla Gaffayoli – Marc Bernardi (J, F) Ab. Patrick Magnou – Anthony Vilanova Ab. Yannick Francisci – François-Marie Ghelardini (J) Ab. Dylan Gagnière – Maryne Bonne (J) Ab. Manon Massarotto – Jean-François de Montredon (J, F) Ab. Jean-Pierre Lejeune – Geneviève Arnavielhe (G) Ab. Mattéo Chatillon – Brice Ricou (J)


Source : Communiqué de presse Renault Clio Trophy.

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page