top of page

Les enjeux du Touquet 2023


Quels sont les matches à suivre ? Les duels en perspective ? Que peuvent espérer Stéphane Lefebvre, Nicolas Ciamin, Thomas Chauffray et Ludovic Jeudy ? Revue des forces en présence avant le départ de la manche d'ouverture du championnat de France des rallyes FFSA.


La Porsche GT+ de Stéphane Lefebvre

A suivre

- Le match des Rally2 et des protagonistes du Championnat de France des Rallyes pour la victoire entre les Citroën C3 de Yoann Bonato (vainqueur du Touquet en 2020 et 2021 et quadruple champion de France), Eric Camilli, Hugo Margaillan, Léo Rossel et les VW Polo GTi de Nicolas Ciamin (1er au Touquet en 2019 et 2022) et William Wagner.

- Les comportements de Thomas Chauffray (vainqueur de la Finale de la Coupe de France des Rallyes à Béthune en février) avec la Skoda Favia Evo, Denis Millet (premier du Michelin Rally Tour 2022) avec la VW Polo GTi et Eric Brunson (six fois vainqueur du Touquet) avec la Citroën C3 Rally2.

- La lutte en deux roues motrices animée par Cédric Robert, Raphaël Astier et Quentin Gilbert sur des Alpine A110 face à Stéphane Lefebvre sur une Porsche 991 également possédée par Yves Saint-Requier et Benjamin Hanquiez. Et si les conditions de route sont compliquées, Tom Pieri (pilote officiel Renault) et Styve Juif avec les Renault Clio Rally4 peuvent se mêler à eux.

- Les confrontations dans les formules de promotion Stellantis Motorsport Rally Cup (22 engagés) et du Clio Trophy France Asphalte (38).

- Les performances de Ludovic Jeudy au volant de sa Peugeot 205 F2-14 pour le gain du Groupe F Rally Nat face à Jean-Nicolas Hot (Subaru Impreza N17). Anthony Dujardin (1er N3 à la Finale à Béthune, Clio F2-14) et Frédéric Hubert (Mitsu Evo 9 A8) peuvent les arbitrer.

- L’attitude de la révélation nordiste Paul Dachicourt confrontée aux expérimentés Thomas Capelli et Frédéric Roussel sur Peugeot 208 dans une classe R2 composée de neuf membres.

- La classe R3 qui ne manque pas de prétendants : Julien Flahaut, Cédric Lebreton, Sylvain Fouteret sur Renault Clio, Hervé Emeriau et Lucas Bécue sur Peugeot 207.

- Le duel en N2 entre Antoine Jolly (Citroën Saxo VTS), double champion de ligue 2022, premier de classe à la Finale à Béthune et Sébastien Lagache (VW Polo), intraitable sur ses terres.


La nouvelle déco de la C3 R5 de Nyls Stievenart

- Les Nordistes. Quels seront les meilleurs représentants à l’arrivée ? Nyls Stievenart (C3), meilleur jeune à la Finale à Béthune, a la cote devant Marc Lance (Fabia).

- Le retour des spéciales de la Calotterie, lieu mythique du rallye, et de Camiers. Leurs sélectivités auront-elles une influence sur le classement ? De même que les 23 (et derniers) kilomètres entre Hucqueliers et Inxent ?

- Les Véhicules Historiques de Compétition (27 engagés) toujours appréciés dans le Pas-de-Calais. Le Touquet constitue aussi la première manche du Championnat de la spécialité.

- Les Véhicules Historiques de Régularité Sportive (29 engagés), présents pour la cinquième fois au Touquet.


154 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page